Forage en circulation directe

Le forage en circulation directe est un système utilisé dans tous les types de sol, roches sédimentaires et cristallines. Pour en savoir plus…

Ce système permet de forer dans tous les types de sol et d’atteindre les profondeurs maximales que les techniques de forage actuelles puissent permettre.

Utilisé en général pour les forages de petits à moyens diamètres. Cette technique permet de forer sans tube de revêtement. En effet, en établissant une circulation de boue à travers les tiges de forage (boue bentonite ou polymère) on établit une circulation de récupération des débris vers la surface entre ces tiges et les parois du forage.
Dans la première partie du forage le tube guide sert à éviter les éboulements engendrés par la décompression de l’air en cours du forage.
La stabilité des parois est assurée par la pression hydrostatique et la viscosité du fluide de forage (calculé en fonction de la vitesse d’écoulement du fluide et du diamètre du trou).
Afin de permettre une élimination efficace des matériaux tout en conservant sa viscosité, le débit du fluide ne doit pas être inférieur 0.2 mètre par seconde.
Le système de forage peut utiliser la percussion ou bien la rotation d’un outil destructif auquel on aura appliqué une certaine charge.
La force de traction de la machine doit être au moins 50% supérieure au poids du train de tiges ajouté au poids des tubes à mettre en place ou à retirer.

Profondeur maxi de 0 à 1 000 m
Diamètre maxi de 152 mm (6’’) à 444 mm (7 1/2’’)

TERRAINS
Tous types de terrains, roches sédimentaires et cristallines.
Lorsque le terrain est fissuré ou fragmenté, il peut être nécessaire de cimenter ou bien de tuber.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *